AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Film ennuyant, mais agréable compagnie [April]

Aller en bas 
AuteurMessage
Nathanie
Invité



MessageSujet: Film ennuyant, mais agréable compagnie [April]   Mer 28 Fév - 17:46:50

Qu'est-ce que Nate venait foutre dans ce film, conseillé par un de ces condisciples de l'Académie. À l'évidence, ce dernier préférait les films ennuyants, sans le moindre attrait et particulièrement saugrenu. Heureusement, le jeune homme était soutenu par un jus de pêche dans lequel il avait versé quelques onces de la vodka qu'il tenait dans un contenant dans ses poches, quand l'occasion se présentait.

Il y avait étrangement assez de monde, mais il était seul dans la dernière rangée du haut. Il faut dire qu'il n'y a que dix minutes que le film était commencé, et il s'ennuyait ferme. Au secours, à l'aide, quelqu'un?
Revenir en haut Aller en bas
April Hi
Invité



MessageSujet: Re: Film ennuyant, mais agréable compagnie [April]   Mer 28 Fév - 17:59:46

April avait été envoyée par sa mère, voir un de ces films ennuyants à mourir, qui selon elle, "l'instruira plus qu'elle ne l'ait déjà". Elle avait fait provisions de pop-corn, même si elle savait que ce n'était pas bon pour sa ligne. Après tout, ses amies les Plastic's n'étaient pas là pour la critiquer. Elle arriva dix minutes en retard, mais à vrai dire elle avait trainé dans les couloirs un bon moment avant de se décider à entrer. La salle était noire, seule la lumière du film qui commençait illuminait la pièce. Déjà, le film était en noir et blanc, et en plus aucuns acteurs jouant dedans n'étaient coonnus. Elle leva les yeux au ciel, et s'asseya au dernier rang se jurant qu'elle partirais, d'ici aussitot qu'elle aurait fini ses pop corns. Elle balaya la salle du regard, et ce qu'elle vit ne la surprit pas: tous ceux qui étaient venus regarder le films étaient vieux, et avait au moins 20 ans de plus qu'elle. Pourtant dans cet univers de rides, elle trouva un jeune homme assis à coté d'elle. Il était...super ultra méga mignon [Mdr expression Plastic, faut la comprendre XD]. Elle l'observa du coin de l'oeil ne s'intéréssant guère au film, mais quand elle vit un ennui prolongé dans ses yeux, elle se décida à prendre la parole.
-Pop corns?
Quelle manière originale d'aborder, elle n'en doutait pas, et rougit légèrement, en tendant le paquet grouillant de grains de mais soufflés.
Revenir en haut Aller en bas
Nathanie
Invité



MessageSujet: Re: Film ennuyant, mais agréable compagnie [April]   Mer 28 Fév - 18:20:05

L'éclate la plus totale, un film complètement barbant, qui plus est dans cette satané vieille bande en noir et blanc, Nate en était complètement bouche-bée. Heureusement qu'il avait son verre de remontant, qui serait sans doute son meilleur ami durant ce film qui s'annonçait particulièrement ennuyeux. Pourquoi n'est-il donc pas parti, de un, l'occasion était rêvé pour piquer peut-être un roupillon, loin du brouhaha de l'Académie, deux, il pourrait s'en mettre plein la gueule durant cet horreur et avec un peu de chance, se distraire en se mettant à draguer une de ces vieilles mégères plus bas avec un châle de laine. Honnêtement, qui ne serait pas attiré par un tel plan?

Il tira sur la paille de son verre alcoolisé, se maudissant de n'avoir pas pensé à se prendre quelque chose à manger, pour le moment, il était las de se lever et dépenser ce billet de vingt qui traînait dans sa poche de veste. Nate regarda un entretien à l'écran entre un vieux étrange au chapeau hideusement trop haut, et d'une femme tout ce qu'il y a de plus normal, boulotte, les cheveux hirsutes et un tablier taché. Wow... voilà qui promettait. Nate posa son regard bleuté sur la salle, comparant avec un certain amusement ridicule les gens présents, il jurait même voir des soeurs, des soeurs de Couvent. Où avait-il donc atteri, putain?


*La prochaine fois, ne te fie pas à un garçon aux lunettes carrés et un toupet difforme pour choisir tes films à visionnés.*

Bon d'accord, quand on contenait quelques bières, de l'alcool fort et une nuit sans dormir, on se fie à n'importe qui. Maintenant, il en payait le prix. Il se préparait pratiquement à se barrer qu'il remarqua une jeune femme, ravissante, avec une chevelure rousse qui montait les escaliers comme un modèle. Nate la regarda donc, tirant en même temps sur son vodka-pêche, puis retourna sa tête vers le film, comme s'il s'y intéressait vraiment, et encore plus maintenant.

Cette dernière s'assit proche, à un ou deux bancs, puis Nathaniel sentit le regard de la jeune femme sur lui, puis quand il entendit sa voix, il la regarda dans sa splendeur. Décidément, ce film en valait peut-être la peine, finalement.


Avec plaisir, merci.

Il prit une légère poignée entre ses doigts puis jugea inutile de se redéplacer, se pieutant désormais sur le siège à la gauche de la rousse. Poli, il lui proposa à son tour son breuvage, bien que ce ne fut singulièrement pas la même chose.

Si tu aimes les trucs forts, je te propose mon vodka-pêche, c'est quand même bien, je veux dire, pour les salles de cinéma ennuyantes, genre.
Revenir en haut Aller en bas
April Hi
Invité



MessageSujet: Re: Film ennuyant, mais agréable compagnie [April]   Jeu 1 Mar - 5:34:04

Elle sourit, s'apprêtant à répliquer qu'elle ne buvait pas d'alcool, mais quoi de mieux pour parettre complètement gourde? Une fois de plus elle se dit que ça valait la peine de goutter car ses amies n'étaient pas là, et ça lui valait bien deux ou trois secondes de plus pour aborder le jeune homme. Elle prit le vodka-pêche, et le porta à ses lèvres avec une moue discrète, mais dégoutée. Elle but une gorgéeet trouva ce breuvage tout à fait délicieux. Elle lui rendit son elixir, avant de lui dire de son ton mielleux:
-Hum! Vraiment délicieux!
Elle regarda en coin le film, un oeil discret toujours sur...Hé! Elle ne connaissait même pas son nom...Après avoir mangé deux ou trois pop corns, elle tendit la main avec un sourire craquant.
-Euh...Je m'appelle April...Et toi?
Elle se mordit la lèvre tellement elle avait honte et se retint de baisser la tête.
Revenir en haut Aller en bas
Nathanie
Invité



MessageSujet: Re: Film ennuyant, mais agréable compagnie [April]   Jeu 1 Mar - 5:58:53

Le sourire de la jeune femme était vraiment joli, et il remarqua sa légère hésitation quand il lui offrit un breuvage sans arrière-pensée. La différence entre les gens le surprenaient toujours, il connaissait tant et tant de filles qui, pour une simple lampée d'alcool, se plierait en quatre, particulièrement si celle-ci est offerte par quelqu'un du genre de Nate. Enfin, celle-ci approcha délicatement sa main vers le breuvage que lui avait offert le jeune homme.

La moue qu'elle faisait était adorable, bien que visiblement dégoûtée. Il n'y était pas aller de main morte, mais la grandeur du contenant de jus avait sans doute dilué convenablement la vodka. Attendant le verdict de la jeune femme, tandis qu'elle lui rendait son cocktail, il l'écouta lui répondre en buvant une bonne dose du mélange délicieux. À sa réponse, un sourire prit naissance sur ses lèvres.


Content que ça te plaise, dans ce cas, ne te gêne pas si tu en veux d'autres, c'est bon à boire, mais encore meilleur à partager.

Il prit un grain de pop-corn oublié dans sa main, puis remarqua que la jolie rousse lui tendait la main, avec un sourire tout ce qu'il y a de plus classe. Galant, il prit sa main dans la sienne puis y déposa un léger baiser, frôlant de manière charmeuse ses lèvres contre la peau veloutée de la main de la jeune femme.

April, aussi douce que le printemps. Enchanté, je suis Nathaniel, mais je préfère qu'on m'appelle Nate.

Grr... c'étaient elles toutes donnés le mot pour faire ce geste sexy, et April l'était on ne peut plus, avec ses pommettes légèrement teintés de rouge. Remarquant qu'elle s'apprêtait à baisser la tête, il passa sa main sous son menton, puis la redressa de manière à ce qu'elle le regarda droit dans les yeux.

Hey, pourquoi tu as l'air toute mal comme ça, j'suis pas si craquant, si? dit-il avant de rire doucement, un rire cristallin qui dérangea probablement les mordus de films bizarroïdes....
Revenir en haut Aller en bas
April Hi
Invité



MessageSujet: Re: Film ennuyant, mais agréable compagnie [April]   Jeu 1 Mar - 10:43:54

[Puisque tout le monde écrit en italique, j'vais m'y mettre XD]

Il reprit le cocktail avec un sourire adorable, qu'elle contempla sans hésiter. Elle engloutit un ou deux pop corns écoutant distraitement sa réponse.

-Oh! C'est vraiment simpas de ta part, seulement avec le peu qu'il reste je préfère te le laisser, il te sera de meilleur usage à toi qu'à moi.

Elle prononçait ses paroles, toujours sur un ton mielleux et envoutant. Son attention se reporta sur l'allure du jeune homme. Sa peau était sans défaut, et son sourire complétement irrésistible. Ses cheveux paraissaient lisses et agréables au toucher. Il avait enfilé un tee-shirt vert sous un sweet blanc orné de rayures noires et rouges. [avatar ^^] De plus son jean troué au niveau de la rotule lui donnait un air totalement sexy.

Quand il approcha sa main de ses lèvres, et les effleura contre sa peau, de légers frissons lui parcouraient le corps. Nate. Jamais encore elle n'avait entendu ce nom, mais pour sur il lui plaisait. De plus ce diminutif lui allait à merveille. A quoi ressemblait-elle face à lui? Elle pouvait presque le deviner. Sa tête était baissée, et son teint plus rouge que la ratatouille que faisait sa mère, longtemps auparavant. Elle se maudissait ne pas avoir choisit une tenue convenable, car cette robe en tissu fin n'était vraiment pas adaptée aux yeux du prénommé Nate, selon elle. Ses cheveux roux ondulaient sur ses epaules car elle venait de retirer le brushing qu'elle s'était fait une ou deux heures auparavant. Ses bottes marrons claires avaient était choisies par hasard dans l'armoire à chaussures de sa soeur.

Pourtant quand il plaça sa main sous son menton pour lui relever la tête, elle oublia la moitié des choses, en passant par le film. C'était une sensation bizarre. Un instant leurs yeux étaient face à face. Yeux noisettes face à yeux bleus. Les mots prononçés par Nate, peu après sur un ton doux, la firent redescendre sur Terre, et elle se vit obligée de répondre par politesse. Pourtant la question la mettait mal à l'aise.


-Malheureusement, si...

A présent elle lui souriait, sans se rendre compte que la moitié de ses pop corns étaient tombés sur sa robe.
Revenir en haut Aller en bas
Nathanie
Invité



MessageSujet: Re: Film ennuyant, mais agréable compagnie [April]   Jeu 1 Mar - 22:09:03

[J'adore ce que tu écris Very Happy, sinon pour l'italique, c'est une empreinte des autres forums auxquels je participe]

Il était vrai que le cocktail s'achevait, à son grand désarroi. Bien entendu, il pourrait toujours allé acheter un nouveau contenant de jus de pêche, puisque sa «gourde» de vodka était encore à la moitié, comme s'il avait prédit être avec quelqu'un pour le boire, finalement, au lieu de s'y noyer en écoutant ce film carrément divaguant. Il était bizarre, Nate regarda l'écran pour y voir un asiatique en train de caresser un chat. Même dans ses pires passes étranges, c'était le top.

Ça me faisait plaisir, et pour ce qu'il me reste, on peut se le partager. Vraiment, c'est la moindre des choses, toi qui me donnent de ce délectable pop-corn, dit-il, souriant.

Bien qu'il eut toujours vécu dans le luxe et l'extravagance, des petites choses le mettaient de bonne humeur, comme sa rencontre avec April, et le fait de partager son vodka-pêche avec celle-ci. Il tira la moitié de ce qui restait, l'avalant avec délice, puis posa dans le porte gobelet près de la jeune femme pour mettre le pied ferme sur ses intentions. Remarquez, il ne voulait pas la forcer à boire, mais à la mignonne moue, elle semblait avoir bien aimé.

Nate sentait le regard de la rousse poser sur lui, mais il avait perdu toute réaction depuis longtemps, il s'y était habitué. D'ailleurs, il ne s'était pas gêné pour faire de même, quelques instants plus tôt. En y repensant, un sourire apparu sur ses lèvres. Elle portait une robe qui lui ceintrait parfaitement la silhouette, étrange pour une séance de cinéma sur quelqu'un d'autre, mais parfaite sur April. Les bottes, trash-chic, completaient divinement l'ensemble et sa chevelure dans un désordre arrangé lui allait à merveille, et elle semblait rayonnante. Elle n'avait pas besoin des milliers d'artifices de certaines femmes pour être à son meilleur, et il soupira intérieurement. Cependant, comme toutes les femmes, elle devait croire le contraire.

Fils de New-York, il avait vu souvent des femmes sublimes défilés pour de somptueuses marques comme Versace, Gucci, Gaultier, et les vêtements des filles du Lycée non loin du sien, toujours dernier cri, et devait se lever près de deux heures plus tôt pour avoir l'air toujours à ce point impeccable que c'était même trop. Le genre, trash-chic, le branchait bien plus, lui, Nathaniel Priestly. Bien sûr, c'est une opinion personnel, mais April avait un petit quelque chose pour elle: son visage.

Il apprécia la douceur satinée de la peau de cette dernière quand il lui soutenu de sa main le menton, faisant leur regard se croiser, c'était absolument agréable, rien de moins. Malgré le ton taquin qu'il avait employé, elle semblait mal à l'aise à l'idée de lui répondre, étrange quand même, mais elle était tellement mignonne, sa réponse le toucha sincèrement.


Tu es vraiment bien, genre.

Bien en tout point de vue, jolie, sociale, bavarde et mignonne. Il y avait de quoi être impressionné. Délicatement, il retira les pop-corns de sa robe, voulant éviter que celle-ci se tache avec ceux beurrés, puis les porta à ses lèvres. Tout aussi délicieux...
Revenir en haut Aller en bas
April Hi
Invité



MessageSujet: Re: Film ennuyant, mais agréable compagnie [April]   Ven 2 Mar - 5:49:38

[Merci! Toi aussi, tu écris vraiment bien! J'adore te lire ^^]

L'attention de celle-ci se reporta sur le breuvage que Nate déposait près d'elle. Elle sourit; il était vrai que ses pop corns lui donnaient atrocement soif, et que cette boisson était vraiment...delectable. L'expression que lui-même employa peu après parlant de ses pop-corn.

-Sincérement les pop corn delectable ne sont pas rare de nos jours. Tandis que ta boisson on ne la trouvera certainement pas en sortant du cinéma, à gauche.


Elle entrouvrit les lèvres, laissant passer un léger rire, à peine audible. Puis, elle plongea son regard dans le sien, prenant la vodka-pêche dans sa main.

-Puisque le plaisir est partagé..

Elle apporta la "gourde" à ses lèvres et en but une gorgée...pus deux...puis trois...et elle se lécha les lèvres. Elle reposa la vodka à l'endroit précis où elle se trouvait un instant auparavant, avant de murmurer au jeune étudiant.

-Qui aurait cru que l'on arriverait à me faire boire de l'alcool..?

Elle risqua un regard vers le film où, une vieille femme était devant son piano et chantait...atrocement mal. April se boucha les oreilles.

*Vivement la fin...*

Ce film devenait tout de même assez amusant, en compagnie de Nate. Mais le fait de devoir chuchoter pour ne pas déplaire à l'ouie des obsédés du film, était particulièrement embêtant.


"Tu es vraiment bien, genre" lui dit-il peu après sa réponse.

Les joues d'April prirent légèrement feu. Rien que de savoir qu'elle n'apportait pas d'ondes négatives la rassurait. Car ce n'était pas souvent le cas, hélas. Elle aimait pourtant recontrer de nouvelles personnes autre que les Plastic's, seulement il fallait se cacher.

-Merci...murmura t-elle.

Son teint rouge s'apprêtait à partir...quand elle apperçut les pop-corn sur sa jupe. Au lieu de disparaitre, les joues d'April s'enflammèrent de plus belle.

*Je suis vraiment stupide...*

Elle fit un sourire géné, et s'apprêtait à ramasser, quand Nathaniel le fit à sa place, et avala le mais soufflé. Elle le regarda en souriant, et se rapprocha de lui.


-Tu es vraiment...


Elle n'eut pas le temps de finir sa phrase, car une vieille voix rouillée par le temps résonna dans la salle de cinéma, visiblement construite après la naissance de l'interlocuteur.

"Nous z'a'ons un prob'ème a'ec le fi'm. Veui'ez patienter un n'instant."

Elle tourna sa tête vers l'écran, et s'apperçut qu'effectivement il était entièrement noir.
Revenir en haut Aller en bas
Nathanie
Invité



MessageSujet: Re: Film ennuyant, mais agréable compagnie [April]   Ven 2 Mar - 6:10:32

À voir la réaction de la jeune femme suite au rapprochement du reste de vodka-pêche, il sut instinctivement qu'il ne s'était pas trompé, son sourire n'était pas trompeur, cela lui avait plu dès la première lampée, et elle serait d'autant plus agréable d'en avoir la dernière. D'ailleurs, c'était la moindre des choses selon Nate pour la remercier de le sauver d'un ennui mortel, lui proposant de la nourriture pour faire taire son estomac légèrement affamé qu'il torturait avec de l'alcool et tout bonnement être elle. April reprit la parole, et il l'écouta, amusé. Elle était trop bien, dans son genre, c'est-à-dire pas je-suis-bien-et-je-le-sais-donc-pousse-toi.

Tu n'as pas tord, mais quand il est offert si gentiment, c'est une épice que ne possède pas les cinéma, ça.

Il venait sans doute de faire une nouvelle victime du goût savoureux du vodka-pêche, dont il s'était toujours vanté de posséder la meilleure recette, puisqu'à son avis, le dosage était aussi important que les ingrédients. Il la regarda boire tantôt doucement, puis goûlument le reste du cocktail, puis le redéposant tout près de l'endroit où il l'avait posé. À ses paroles, avant de le finir, Nate sourit, tout simplement. Il avait été, et il l'était encore, c'était un plaisir de partager l'instant présent avec April.

Je ne sais pas, mais j'ai réussi sans trop de difficulté. Je suis encore plus cool que je ne croyais, dit-il, en plaisantant.

Quel était ce bruit atroce qui le faisait saigner souffrir autant son ouïe que ses tympans. Il suivit ensuite l'exemple d'April et boucha ses oreilles le mieux possible avec ses mains. Putain, ce film était une aventure, comme un sachet de Skittles, on ne sait jamais quelle saveur on va avaler, quand on les mange après avoir enfilé quelques cocktails des Bars de New-York, c'est-à-dire 3/4 d'alcool pous 1/4 de jus.

Puis, le bruit se taisit, laissant place à une scène dans un cimetière. Foutrement étrange, mais Nate s'en fichait royalement. Il regarda presque avec tendresse le teint de la jeune femme se teindre de rouge, elle était tellement drôle, cela faisait changement du genre de filles se contentant du BCBG, sans se soucier d'être le moindrement sympathique. Puis April le remercia, ce à quoi il répondit.


C'est rien, je le pense vraiment.

Il sembla la déranger, mais du bon côté, en retirant les pop-corns du tissu de sa robe, ce à quoi son teint avait viré au rouge complet. Nate lui sourit, puis avala le contenu de sa cavité buccale, il avait une bonne capacité, mais il n'était pas tomber que deux ou trois grains, genre. April s'approcha de lui, lui souriant de son sourire si charmant, puis commença quelque chose qu'elle ne réussit pas à finir, car une voix disgrâcieuse suivit la sienne, coupant sa phrase.

Connard... murmura-t-il pour lui-même, adressant des reproches au haut-parleur.

L'écran était en effet noir, et de nombreuses protestations s'élevaient, étrangement. Nate, quant à lui, avait plutôt envie d'applaudir devant ce silence venant des hauts-parleurs de la salle de ciné....
Revenir en haut Aller en bas
April Hi
Invité



MessageSujet: Re: Film ennuyant, mais agréable compagnie [April]   Ven 2 Mar - 9:38:00

Tandis qu'elle avalait le liquide savoureux, elle ecoutait le jeune etudiant parler. Il paraissait vraiment sur de lui, et n'hésitait pas à dire ce qu'il pensait à haute voix. C'est d'ailleurs ce fait qui faisait rougir April. Manifetement, elle commençait à avoir chaud, mais n'y fit rien paraitre. En guise de réponse elle lui sourit en se lèchant les lèvres, car le jus avait donné à ses lèvres pulpeuses un léger aspect orange rose.

Ce breuvage n'était pourtant consitué que de pêche et de vodka, mais il semblait contenir bien des choses, et à chaque gorgée il devenait plus onctueux. Elle se retint de lui demander la "recette" de la boisson, car elle passerait surment pour une idiote. Voyez-vous, il ne s'appellait pas "vodka-pêche" pour rien.


-Oh, tu l'es surment bien plus que tu ne le pense...

Après la scène de l'opéra, April eut du mal à se réhabituer au sons du cinéma. Comment les scénaristes avait-ils pu engager une femme aussi laide, qui ne sache même pas chanter? Ce qui était la chose principale de son role...

Elle mit une mèche de ses cheveux entre ses doigts et se mit à jouer avec, sans se rendre tout à fait compte qu'elle était sensée regarder le film, qui avait d'ailleurs prit l'image d'un cimetière. Putain, qu'en avons-nous à foutre que le soi-disant Mr.Morpion avait été tué sous les yeux de la bonnes, qui au lieu de faire quoique se soit pour l'aider, avait continuer à balayer comme une conne. Est-ce les scénaristes qui avaient mal imaginé ce que représentait un film policier, ou alors les acteurs qui préféraient faire des petits "coucou" au public au lieu de jouer? Question sans réponse.


"C'est rien, je le pense vraiment."

Cette fois-ci April ne répondit pas. Elle était trop occupé à faire disparaitre le rouge flambant qui régnait sur ses joues. Pourquoi rougissait-elle aussi vite? Oh, et puis il faisait trop chaud dans ce cinéma...Si elle réussissait à trouver un extincteur quelque part, elle s'aspergerait les joues pour sur...

*Je perds la boule... *songea-t-elle, redescendant sur Terre.

Elle engloutit les deux ou trois pop-corn qui restaient, et à partir de l'emballage elle créa un éventail, et commença à le balancer de manière à recevoir le plus d'air possible.

Quand le haut-parleur eut finit son discours, et que Nate lui adressa une insulte elle rit légèrement, avant de lui murmurer:


-Bien dit...

Puis elle regarda sa montre, en arquant un sourcil.

-On pourrais peut-être se balader dans le cinéma pendant l'espèce d'entracte?...A moins que tu ne veuilles rester là et observer les vieux, réparer l'écran...

Elle sourit, amusée.
Revenir en haut Aller en bas
Nathanie
Invité



MessageSujet: Re: Film ennuyant, mais agréable compagnie [April]   Sam 3 Mar - 7:49:14

Nate regarda le gobelet vide, ne contenant plus désormais que quelques pauvres petites gouttelettes de mélange de vodka et de reste de jus de pêche. Dommage que de tel cocktail se finisse toujours aussi vite, quand on se met sérieusement à le boire. Enfin, le jeune homme n'était pas du genre à se mettre à s'apitoyer parce qu'il n'a plus d'alcool à boire, c'était plutôt tout le contraire. Nathaniel était loin du garçon dépendant de l'alcool, bien qu'il en appréciait le goût, en abusant royalement de temps à autres, mais riche héritier, tout comme ses potes de New-York, comment aurait-il pu faire autrement, genre?

Nate ne comprennait pas pourquoi il semblait faire de plus en plus chaud dans la salle, peut-être que la bobine de film s'était enflammé, et on lui passerait en primeur le dernier film de cette actrice vachement connu de Hollywood, qui connaissait des défilés sa mère. Dommage, il ne se rappelait plus du nom de cette dernière, et comme il était beau de rêver. Le jeune homme remarqua le geste d'April, passant sa langue sur ses lèvres, de quoi faire réagir plus d'un garçon. Sur le visage de Nate, un sourire conquis apparu, mais il n'y eut rien de plus.

Il l'écouta ensuite s'adresser à lui, puis un réel sourire amusé apparu sur ses lèvres. Nate trouvait étrange de la voir acquiescer à toutes les conneries qu'il pouvait dire, sans sérieux, mais il se doutait parfaitement qu'elle comprennait qu'il ne le disait pas en se pensant le maître de la place, genre. Enfin, il ne dit rien, mais le sourire sur son visage exprimait clairement qu'il avait été flatté de l'entendre, bien qu'un peu mal à l'aise, très peu, car Nathaniel n'avait jamais laissé de place à ce sentiment de cohabiter avec son tempérament.

La briseuse de Miroir qui s'était prise pour une Diva de l'Opéra ayant cessé, il déposa finalement ses mains sur les côtés de son corps, se redressant le dos contre le dossier, puis détourna de nouveau le regard vers April, qui était en train de se jouer après une mèche de ses longs cheveux roux. Nate trouvait la chose beaucoup plus intéressante que les dialogues sonnant bidon du film. Il pourrait avoir un Oscar ce film, simplement pour avoir été capable de se présenter en salle, et devant auditoire, de surcroît.

Peu importe, il posa finalement son regard bleuté sur son chandail, légèrement froissé. Nate déplia soigneusement le tissu, se redressant pour réajuster la veste qu'il portait, mais que le jeune homme songeait peut-être à retirer, ce n'était pas lui, il semblait qu'April est chaud également, à moins que son teint légèrement rouge soit du à autre chose. Eh bien quoi, même les garçons mignons et brillants ont des instants d'échappement?

Il trouva vachement intelligent l'initiative d'April de faire un éventail, et il en ressentit même les relents. Décidé, il retira sa veste, se retrouvant avec un t-shirt, savourant cette nouvelle liberté. Puis, le haut-parleur qui déchirait les tympans cessa, et qu'il eut insulté tout bas l'«interlocuteur», il entendit rire la rousse, et ne manqua pas de la gratifier d'un sourire.

Celle-ci s'adressa de nouveau à lui, quelques instants plus tard, de nouveau, elle dit quelque chose de vraiment sensé. Le regard brillant, Nate entama avec une voix légèrement enjouée.


On peut y aller tout de suite, même. De toute manière, se tirer serait déjà quelque chose de bien, pour l'équilibre mental, genre.

Puis, se hissant hors du confort du siège, il prit la main d'April pour sortir de la salle, sans vraiment s'en rendre compte. Quelques instants plus tard, ils se trouvaient dans le couloir, là où toutes les salles étaient fermées, pendant représentation. Nate tenait toujours la main de la jeune femme, et sa veste sur l'épaule vacante, de l'autre côté...
Revenir en haut Aller en bas
April Hi
Invité



MessageSujet: Re: Film ennuyant, mais agréable compagnie [April]   Sam 3 Mar - 10:14:36

April commençait à avoir mal au poignet à force de balancer son éventail, mais n'y fit rien paraitre, car Nate semblait être également atteint par la chaleur suffocante qui régnait dans la salle.

Quand elle le vit retirer son tee-shirt, elle ne put s'empêcher de sourire discrétement. Elle l'enviait également; lui avait quelque chose à retirer, et elle n'avait rien. Cette foutue robe n'était vraiment pas le meilleur choix, même s'il était vraiment qu'elle ne s'attendait pas à voyager au Mexique une fois dans la salle.

Elle jeta un coup d'oeil dans la direction du verre alcoolisé, se demandant si il pourrait lui venir en aide, mais malheureusement les quelque gouttes qui restaient ne risquaient que de l'assoiffer bien plus qu'elle ne létait déjà. Et oui, elle l'était déjà bien assez.

Quand le jeune brun la gratifia d'un rire, tout en fixant ses joues rougies, elle se cacha derrière son éventail, et sourit derrière. Il fallait qu'elle arrête de rougir, qu'elle arrête de sourire comme une idiote, qu'elle arrête de...de regarder l'écran vierge, car cela ne servait qu'a empirer son ennui, et à supporter la fumée que dégageaient les cigarettes des réparateurs. Surprise, elle tourna la tête et ce qu'elle vit ne la surprit pas. Il y avait un panneau représentant une cigarette barrée, et à moins que ce soit elle qui ne soit plus normalement consituée; ce panneau indiquait l'interdiction de fumé.

Elle commença une légère toux, et le fait que Nate propose de bel et bien se barrer diminua les chances qu'elle crève asphixiée en ce lieu même. Elle acquieça, en même temps qu'une toux presque grasse, et prit la main que Nate lui présentait.

Et enfin, oui, enfin! Ils étaient hors de cette putain de salle de cinéma...
Revenir en haut Aller en bas
Nathanie
Invité



MessageSujet: Re: Film ennuyant, mais agréable compagnie [April]   Dim 4 Mar - 4:01:06

[Yééé, centième message xD, tiens, au fait t'es amoureuse de qui, han Razz]

D'ailleurs, l'endroit commençait à foutre la trouille, du moins littérairement, au jeune homme. Il avait remarqué, plus bas, un monsieur assez étrange qui ne cessait de murmurer à lui même, un couple de vieux asiatiques qui parlait sans cesse, et tout un lot de personne que Nathaniel fait tout pour éviter, le genre de personne bizarre qui connait les répliques de tous les films de Star Wars sur le bout des doigts, qui fantasme sur la princesse Leïla, bref, l'horreur.

Qu'est-ce qu'il faisait chaud, soudainement. C'était atroce, et April en souffrait tout autant que lui. Qu'est-ce qu'ils foutaient, derrière, pour réparer cette bobine de film des plus nulles? Ils pouvaient bien la laisser cramer, ce ne serait pas une très grande perte, en fait. Même sans sa veste, il continuait d'avoir chaud, et Dieu sait que le tissu de ce qu'il restait de son t-shirt n'était pas très épais, et qu'il n'était pas ajusté, ce qui aurait pu occassionner des chaleurs. Peu importe, il se rendait compte que cela venait de l'arrière, mais préférait ignorer la raison.

Le gobelet entre les deux jeunes gens, le sac vide de pop-corns près d'April, Nate se demanda ce qu'ils foutaient encore là, devant l'écran tout noir devant eux. Bien entendu, son idée de foutre le camp était présente depuis les deux premières minutes du film, mais sa rencontre avec April avait retardé cette idée d'évasion. Maintenant, ils pouvaient partir ensemble avant de mourir suffoqué, mais suffoqué par quoi?

Outre la chaleur de l'endroit, une odeur détestable de vieux tabac de cigarettes bon marché envahit l'air les entourant. Lui se laissait parfois tenter par une des marques de cigarettes qu'on vend aux «grands» de New-York, mais l'odeur écoeurante de celles des réparateurs ou de ceux qui se trouvaient derrière eux n'avait rien à voir. Surement n'importe quelle, la moins chère possible, était en train de se consumer dans le bec de gens crasseux.

April fit presque immédiatement une réaction à cette fumée, comme si son être trop délicat pour cette odeur grossière. Pas question de la laisser s'époumoner et de risquer quelque chose pour un film qui ne valait pas mieux que de finir dans la corbeille. Une fois sortis, la respiration de la jeune femme se stabilisa et tandis qu'ils avançaient dans le couloir, légèrement inquiet, le jeune homme se détourna vers elle.


Ça va ?
Revenir en haut Aller en bas
April Hi
Invité



MessageSujet: Re: Film ennuyant, mais agréable compagnie [April]   Dim 4 Mar - 8:17:58

[Secret professionnel XD Héhé]
L'air frais des couloirs, provenant de la climatisation lui carressait les joues. Elle se sentait si bien là... Elle ferma les yeux, imaginantqu'elles e trouvait au bord de la plage de Cuba, son pays de naissance. Une fine brise lui parcouraient le visage, et à cet instant précis elle avait envie que tout s'arrête. Ses cheveux blonds se balançaient derrière son dos.

Et tout à coup, Nathaniel fit son apparition dans le paysage. Il vint s'assoir à coté d'elle, et ils se mirent à discuter, et elle riait, elle riait...Comme une idiote, qui n'avait rien d'autre à faire. Elle se demandait ce qui lui arrivait...Mais cette chose n'était certainement pas des meilleures... Il fallait qu'arrête de regarder ses yeux envoutant, qu'elle arrête d'absorber son rire irrésistible, qu'elle arrête de regader ses lèvres qui semblaient si agréable...Facile à dire, mais pas facile à effectuer. Ils se connaissaient à peine! Et pourtant elle semblait complétement sous le charme...A moins que ce ne soit ce fichu film qui avait tourmenté son esprit.

Ce fut la voix de Nathaniel, qui la fit sortir de ses rêveries. Elle se demandait pourquoi il lui posait cette question...Elle ne se souvenait plus de grand-chose...Mais après queleus minutes de reflexion, la mémoire lui revint.


-Oh, c'est rien. C'est juste que j'ai du mal à supporter ce genre de fumée...Je dois tenir ça de ma mère...

Elle lui sourit, même si elle avait l'impression de n'avoir fait que ça depuis leur rencontre. Oh là. Il FALLAIT qu'elle se caaaaaalme. Inspire. Expire. Mais rien de tout cela ne la ramena à la réalité. Comment appelait-t-on cette sensation déjà?.. Elle avait beau se creuser la tête cela ne lui revenait pas. Elle tourna sa tête vers lui et le regarda. Et là, elle sut la terrible vérité: Oh que non, ça n'était pas le film qui avait chamboulé son esprit...
Revenir en haut Aller en bas
Nathanie
Invité



MessageSujet: Re: Film ennuyant, mais agréable compagnie [April]   Lun 5 Mar - 6:55:24

[Pff... tu l'as dit à Calvin Razz]

La veste sur l'épaule, Nate avait l'air tout droit sorti d'une annonce de Calvin Klein, ou encore du célibrissime Giorgio Armani. Pourtant, ce n'était pas pour avoir un style bien recherché que le jeune homme l'avait posé ainsi, mais bien pour éviter de le porter, la chaleur étant à ce point désagréable qu'il l'avait retiré. Dans la salle, ils avaient presque eu le souffle coupé par la chaleur ambiante, la suffocante odeur de cigarettes bon marché et la morosité du film qui passait durant la séance. Peu importe, il se sentait vachement mieux ici, dans les couloirs, avec une bouffée d'air fraîche sous le nez.

Ne sachant trop que faire ou vers quoi se diriger, le jeune homme jeta un coup d'oeil à sa compagne. Celle-ci semblait légèrement, ou profondément, dépendamment des opinions, perdue dans ses pensées. Nate s'amusa à tenter de deviner, bien que cela fut futile et particulièrement idiot, mais il la regarda, un léger sourire flottant sur ses lèvres, semblant imaginer quelque chose de plaisant. Ressemblant à un garçon en pâmoison devant sa copine, il resta un moment à la dévisager doucement de son regard océan, un sourire amusé aux lèvres. Quelques personnes les regardèrent, portant plus ou moins attention aux deux jeunes gens qui encombraient le corridor.

Soudain, quelque chose tira la jeune femme de sa rêverie, et il la regarda, puis à contre-coeur, fit quelques pas, les yeux droit devant, pas question de foncer dans n'importe qui non plus. Il écouta April prendre la parole, répondant à son interrogation, et fut heureux de voir qu'elle allait mieux, loin des smogs de fumées. Il lui adressa un sourire rassuré, puis ajouta.


Ça me rassure, je me serais senti mal d'avoir causé, en traînant dans la salle, un quelconque problème...

C'était vrai, le jeune homme détestait être à l'origine d'un problème ou d'un conflit, et le sourire que lui répondit April semblait hors de tout doute envisageable loin de celui de quelqu'un incommodé par quoi que ce soit. Il marcha à ses côtés, sa main toujours dans la sienne, puis ils se retrouvèrent tous les deux dans le Hall du cinéma, et le coeur de Nate balançait entre la possibilité de s'acheter quelque chose au comptoir, ou de faire autre chose, tout simplement.

Tandis qu'il détournait la tête en direction de la jolie rousse, Nate remarqua que cette dernière le regardait. Il eut un léger sourire, et en perdit subitement la raison de pourquoi il désirait s'adresser à elle. Après quelques fractions de secondes, il se rappela.


Maintenant, tu veux faire quoi, genre?
Revenir en haut Aller en bas
April Hi
Invité



MessageSujet: Re: Film ennuyant, mais agréable compagnie [April]   Lun 5 Mar - 15:42:02

[Ouais je sais XD y'a que deux personnes qui le savent.]

Il était vrai que la chaleur de Cuba n'avait rien à voir avec celle de l'intérieur de la salle du cinéma. Là-bas, il fesait doux et humide. Oui, c'était tout l'inverse de Los Angeles...Il pleuvait souvent, le vent était très fréquent, et la plage..n'était pas la même... A vrai dire, depuis qu'elle avait déménagé à Los Angeles pour l'opération de son père, elle ne pouvait s'empêcher de lui mettre tous les malheurs dans la figure. (A Los Angeles, pas à son père XD) C'était plus fort qu'elle. Mais là, elle n'avait pas envie de faire des remarques, elle n'avait pas envie de faire quoique ce soit d'autre que de marcher main dans la main avec Nathaniel. Tout d'abord elle était épuisée, et ensuite c'était vraiment très..agréable, rien de moins.

Le bourdonnement que faisait la climatisation, la berçait et elle affichait un sourire léger. Son regard bleuté plongé droit devant elle, elle avançait tel un robot fixant une cible. Elle entendit alors le film qui redémarrait, dans la salle qui se trouvait à près de cinquante mètres d'eux. Elle n'avait pas la moindre envie d'y retourner, et puis quelques dollars de perdu ce n'était pas bien grave.Puis, elle l'entendit lui répondre à sa précédente phrase. Elle se contenta d'un sourire, mais répondit dans sa tête.

*Tant que t'es là, il risque pas de m'arriver grand-chose...*

Et c'était vrai. Elle se sentatit en sécurité en sa compagnie, et même s'il leur arrivait quelconque incident, April aimait l'action. Elle l'écouta ensuite la questioner. Elle "médita" un instant la question avant de répliquer;


-Je n'en ai aucune idée...

Elle détourna son regard pour fixer le mur une ou deux secondes, et l'idée que le film avait redémarré lui revint en tête, avant de retourner la tête vers son accompagnateur; qui n'avait toujours pas changé depuis les dernières seconde où elle ne l'avait pas observé. Mais cette fois au lieu d'un regard perdu, et absorbé, et lui fit un regard de petite fille.

-Dis, on va pas retourner là-dedans, si?

Un sourire amusé prit naissance sur ses lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
Nathanie
Invité



MessageSujet: Re: Film ennuyant, mais agréable compagnie [April]   Mar 6 Mar - 7:11:03

[Calvin et toi, genre Razz]

Il y avait un moment que le jeune homme n'était pas venu traîner dans un cinéma, ni même voir un film en salle. En général, avec certains potes, ils avaient accès à des pré-visionnements qu'il faisait dans un appart' tout ce qu'il y a de plus classe, très loin des salles qui semblaient peuplés par des gens plus bizarres les uns que les autres, ici, à Los Angeles. Pour certaines raisons, New-York lui manquait, et pas qu'un peu. Il y avait laissé ses amis, ses potes, et même quelques copines, qu'il avait réussit à garder comme tel, et son lot d'ex petites-amies, car il n'était pas faux de croire qu'il n'avait rien «vécu» là-bas, cependant, il y résidait depuis dix-huit ans, et on a toujours une passe «3 copines/semaines», non?

Cependant, il ne regrettait pas d'être venu repartir à zéro à Los Angeles, n'ayant que sa carte de crédit et sa gueule ici, et il s'était fort bien débrouillé. D'ailleurs, il faisait des rencontres toujours intéressantes, et celle particulièrement incongrue d'avec la jeune femme dans la salle de cinéma trônait dans le haut, c'était certain. D'ailleurs, durant ce flot de pensées qui l'avait submergé, il en avait presque oublié sa présence, la main d'April dans la sienne. Cependant, on joint l'utile à l'agréable, et la douceur de la main de la rousse était tout, sauf déplaisant.

Ils marchèrent quelques instants, comme quoi la salle d'où ils sortaient tous deux se trouvait dans les abysses profonds du cinéma, puis entendirent divers bruits des salles où les projections se déroulaient. Coups de feu, discution, cri, tout y passait. Une porte, ouverte, semblait appeler à y pénétrer, mais April continuant son chemin, il ne s'arrêta pas, d'ailleurs l'idée ne lui avait pas vraiment traversé l'esprit.

Sa dernière réplique ne ramena pas à ses oreilles la voix douce de la jeune femme, mais elle n'avait pas ce but précis, alors Nate ne s'en formalisa pas. Comme s'il l'aurait fait, enfin, lorsqu'il lui posa ensuite la question sur le futur moyen de ne pas s'ennuyer, celle-ci sembla y songer quelques instants avant de lui dire qu'elle ne savait pas trop.


*Bon bah c'est pas comme si on était mal barré, genre.*

Ils étaient arrêtés, au beau milieu de ce qui semblait être la fin du couloir, toujours main dans la main. Le jeune homme passa sa main dans sa chevelure, replaçant une ou deux mèches lui chatouillant le visage. Le regard de Nate se porta sur un jeune garçon, casquette devant, s'élançant à la course dans les WC, étrange tout de même de voir un gamin seul, à Los Angeles, dans un cinéma. Enfin, venant de New-York, il en avait vu d'autre, et se contenta de reposer ses yeux bleus sur la jeune femme.

Celle-ci sembla avoir changé d'expression, et la nouvelle était particulièrement adorable. Il l'écouta, puis un sourire amusé naissait à l'embrissure de ses lèvres. Elle lui proposait d'entrer dans cette salle dont la projection n'allait pas tarder à entamer. D'ailleurs, ils ne risquaient pas de tomber sur un savon, après le dernier film. Nate l'entraîna avec lui, resserrant sa main sur celle de la jeune femme.


C'est qu'on est vilaine, genre.

Il lui sourit, puis lâcha sa main, la prenant par l'épaule, la rapprochant de lui. C'était un truc qu'on trouve tordu lorsqu'on a 5 ans, mais de le faire à 18 ans, aussi bien accompagné, relevait singulièrement d'une chose tout de même marrante à faire. Nate regarda l'intérieur de la salle, plus bondée cette fois, et trouva une place dans le haut de la pièce...
Revenir en haut Aller en bas
April Hi
Invité



MessageSujet: Re: Film ennuyant, mais agréable compagnie [April]   Dim 18 Mar - 11:07:56

[Excuse-moi du retard -.- Hé!Hé! Tu verras XD]

April observa les alentours du couloir. Il était desertique. Seules de grandes portes rouges sur lesquelles étaient inscrites les numéros des salles se tenaient droites, de par et d'autre du corridor. Elle eut tout a coup, un coup de barre. Oui, vous savez ce genre de situations que l'on ressent lorsqu'on est extrêment..bien... Mais il ne falait pas s'endormir. Elle ne reverrait peut-être jamais ce jeune home...Il falait donc en profiter au maximum. Elle fixa un moment ses yeux bleutés, avant de se mordre la lèvres, et détourner la tête.

Tout a coup, une musique douce retentit. Elle venait de la salle d'a coté. C'était du piano. Une mélodie magnifique, qui lui fit couler une larme au coin de l'oeil. C'est assez...stupide de l'avouer, mais cette situation était assez émouvante; marcher main dans la main avec le garçon le plus gentil et le plus beau de la terre, accompagnés par une mélodie envoutante. Ses yeux commençaient sérieusement a se fermer, et le fait que Nate la prenne par les épaules, pour l'amener dans la salle, les yeux mi-clos, manqua de la faire trébucher. Cet incident soudain la réveilla. Rectification, brailla une voix dans sa tête, Nate n'est NI le plus beau garçon de la terre, ni le plus gentil. Surtout qu'il ne doit certainement pas être célibataire. Eh! Ho! Reveille-toi April!

La voix avait beau se lamenter, elle restait indifférente, et continuait a observer le jeune discrètement. Pourtant quand elle mentionna la petite amie certaine de Nate, April perdit le sourire, et la musique s'arrêta brusquement. Elle demanda, la voix légèrement chevrotante.


-Euh...Tu as fait de bonnes rencontres ici?...

Elle sourit faiblement, mais décidant de cacher son regard gêné, et fit semblant de s'intérésser aux affiches démontrant les prochains films, tout en attendant sa réponse. A vrai dire, April ne lisait même pas. Tout a coup, le sens des lettres, les mots, tout ce monde disparu. Elle n'attendait qu'une seule chose; la réponse. Oui, celle qui gachera peut-être tout de leur rencontre.

Elle se redressa. Si il avait une petite amie; eh ben tant pis! Elle l'aura quand même a elle toute seule en rêve. Et puis, être amis étaient une bonne hypothèse. Ce fut cette pensée qui la ramena sur terre. (Endroit ou elle n'avait que rarement posé les pieds depuis sa rencontre avec Nate) Elle se retourna, ouvrit grand ses yeux, lui sourit. ais cette fosi ce fut un vrai sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Nathanie
Invité



MessageSujet: Re: Film ennuyant, mais agréable compagnie [April]   Jeu 29 Mar - 5:10:51

Étrangement, pour un couloir de cinéma, l'endroit était désertique, pas même un portier ou un valideur de billet, rien. Bien que cela ne dérange en rien le jeune homme, il trouvait plutôt bizarre qu'on laisse les salles de projection entre elles sans plus ou moins de surveillance. Bien entendu, il ne put pas s'en soucier très longtemps, car son regard se posa sur sa compagne qui, depuis sa rencontre, ne cessait de lui plaire. Il regarda April qui semblait perdue dans ses pensées, aussi bien qu'il croisa son regard et dut l'admettre, fut crocheté au geste qu'elle posa quand elle mordit doucement ses lèvres.

C'était sans doute le geste le plus attirant qu'une femme puisse faire, du moins selon la science de Nathaniel Priestly. Il y avait, en seconde position et par la suite, divers autres gestes, comme le mouvement des cheveux et le sourire provocateur, mais il n'était pas temps de les énoncer, pas le moins du monde, même. Une fois qu'April eut détourné sa tête, il entendit à son tour une mélodie, qui le fit sourire.

Cette dernière lui rappelait vaguement quelque chose, et Nate ne parvenait pas à mettre le doigt sur ce que c'était. Ce n'était pas la première chose que, en présence d'April, il semblait avoir de la difficulté à faire rejaillir de son esprit, comme si ce dernier était trop préoccupé par les longs cheveux légèrement vagués roux de la jeune femme, une chevelure qui appelait à y passer les doigts. Ils firent quelques pas, s'arrêtant finalement devant la salle à la droite de la source musicale, puis le regard de Nate fut attiré par une boucle qui chatouillait la main de ce dernier depuis qu'il avait déposé son bras autour des épaules de la jeune femme. Ce petit mouvement l'envoûtait, et la douceur satinée de sa chevelure y était certainement pour quelque chose.

Quelques secondes plus tard, quand April détourna la tête en sa direction et qu'il venait de changer son visage de direction, la boucle reprit sa place, il sentit le regard de la jeune femme sur lui puis, ce regard fut suivi d'une phrase, avec une voix qui n'avait rien à voir avec les intonnations précédentes. Nate ne laissa pas voir sa surprise et répondit, honnêtement.


Et comment! J'ai peut-être de la veine, mais j'ai eu la chance de rencontrer des gens biens, genre.

Il marqua un instant de silence, puis continua.

Tu frôles le plafond de cette liste, dit-il en lui souriant doucement.

Il remarqua que son regard fuyait le sien, à présent, suite à la question. Elle semblait soudain s'être prise d'intérêt pour les affiches des films à venir. Nate n'était pas idiot, mais ne connaissait pas avec tant de précision les sous-entendus des filles, même avec une soeur avec qui il habita pendant 15 ans. Puis, comme une illumination, elle se détourna à nouveau vers lui, lui adressant un sourire qui le fit fondre, il résista avec difficulté à déposer un baiser sur la peau pâle de la jeune femme.

Et toi? dit-il, en chuchotant, puisqu'ils se trouvaient dans la salle de cinéma qu'elle avait décidé, et qu'il l'avait amené.
Revenir en haut Aller en bas
April Hi
Invité



MessageSujet: Re: Film ennuyant, mais agréable compagnie [April]   Ven 30 Mar - 16:40:33

['Ais pas d'inspi Sad Sorry pour le post nuul]

Le regard de la jeune femme alternait entre les différentes affiches plus banales l'unes que l'autre. Elle ne savait pas vraiment comment s'y prendre dans ce genre de situation. Il ne fallait pas lui en vouloir il était vrai qu'elle n'en avait jamais vécue de pareilles.

La réponse du bel étudiant fut instantanée, rassurante et douce. April détourna, avec un soulagement ponctué, son regard pour l'installer dans celui de Nate.


-Contente pour toi! C'est vrai que l'on fait rarement de mauvaises rencontres par ici.

*Et tu en es la preuve formelle.*

Elle rougit a sa remarque. Disait-il ça a toutes les filles? Ou bien juste a elle? C'était a "méditer." Après mure reflexion, elle finit par répondre a la question de ce dernier qu'il avait prononçer doucement. Surement pour ne pas déranger les personnes alentour.

-Eh bien je n'ai fait que quelques rencontres.. La plupart intéréssantes, même.

Elle marqua une pause, regarda le sol un moment sans raison apparente, puis reposa son regard sur Nate.

-Et tu en fait bien évidemment parti.

Ses murmures s'étaient surement transformés en sons dérangeant, puisque la moitié de la salle se tournèrent vers eux, les incitant a baisser le son....
Revenir en haut Aller en bas
Nathanie
Invité



MessageSujet: Re: Film ennuyant, mais agréable compagnie [April]   Jeu 5 Avr - 21:06:25

[Sans problème Very Happy]

Aussitôt avoir mis les pieds dans la salle, Nate constata effectivement qu'il n'était pas tombé dans le même genre de film ennuyeux à mourir que seul un couple d'asiatiques semblait être dedans, quasiment au point d'en avoir des palpitations. La salle était relativement pleine, et il semblait y avoir quelques jeunes, des couples ou des bandes. Des gens un peu plus âgés aussi, mais on ne peut tout de même pas y échapper, même dans un succès au cinéma.

Pourtant, le film avait beau sembler plus intéressant, il préférait admirer sa compagne, qui semblait avoir changer légèrement de manière d'agir depuis quelques minutes, enfin, pas de quoi s'affoler. Tout de même, le fait étant que Nate l'avait remarquer ne semblait pas affecter sa manière d'agir, car il répondit avec plaisir au sourire de la jeune femme et l'écouta répondre à ses propos précédents. Leur regard se croisèrent, et Nate écouta avec attention ce qu'elle disait. Il n'était pas du genre à faire semblant d'être intéressé, surtout que c'était justement le cas.


En effet, j'ai bien fait de choisir de venir passer quelques temps ici, sinon j'aurais manquer des personnes adorables, il va s'en dire.

On pourrait croire qu'il était du genre à raconter toujours la même chose à tout le monde, mais ce n'était pas le cas. Il ne l'avait dit, ici, qu'une fois de plus, au terme d'une soirée précédant le Bal de l'établissement, à une ravissante blonde. Enfin, là n'était pas la question. Si Nathaniel semblait être enjôleur et charmeur, ce qu'il ne niait pas, il n'était pas sans coeur, et préférait de loin l'honnêteté au mensonge, ou encore le fait de sortir toujours la même rengaine pour faire plaisir aux autres, ce qui se définissait comme les femmes qu'il rencontrait.

Ils prirent ensuite place dans le haut de la salle, côte à côte, un peu à droite de la salle, mais ils avaient tout de même une place de choix pour des gens qui débarquent quand le film est déjà entamé. Ne lâchant pas l'épaule de la jeune femme jusqu'à ce qu'elle soit installée convenablement dans son fauteuil, Nate posa ensuite un bref regard au film, puis reporta son attention sur la jeune femme qui venait de répondre à nouveau à ses paroles.


Tandis qu'il s'apprêtait à répondre à la première partie, la pause qu'il avait pris pour la fin de ses paroles s'avéra être seulement une ponctuation montrant la suite de ses propos. Il faut bien mentionner qu'elle avait fui son regard, pour le reporter ensuite, donnant de l'impact à ses paroles. Le premier réflexe du jeune homme fut de laisser jaillir un sourire touché à la jeune femme, puis passa la main dans ses cheveux, un geste mignon qu'il faisait quand quelque chose lui faisait plaisir.

C'est...

Puis, il remarqua les regards de la part des spectateurs en leur direction. Nate ouvrit la bouche, puis la referma. Il haussa les épaules, faisant signe qu'il comprennait, puis détourna la tête. Pas de quoi s'en faire, ils feraient attention. Son sourire eut le temps de devenir plus léger, puis il dit, tout bas.

C'est très gentil ce que tu dis.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Film ennuyant, mais agréable compagnie [April]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Film ennuyant, mais agréable compagnie [April]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ce n'est pas un film d'espionnage, mais presque ? le 08.02.11 à 00h15
» Agréable compagnie [ Elena ]
» [UploadHero] On a retrouvé la 7ème compagnie [DVDRiP]
» Le film que vous kiffez trop mais chutt... la honte...
» Flood : Mais t'es qui toi ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
S-Academy :: Administration :: Règles & Co :: Les Archives-
Sauter vers: